Un avenir pour Gazprom ?

Screenshot at mars 14 01-44-42
Par défaut

Malgré les sanctions qui pèsent sur la Russie, Gazprom ne cesse de gagner de nouvelles parts de marché sur le vieux continent. En effet, après son record de 158,6 milliards de mètres cubes en gaz fournis à l’Europe et à la Turquie, établi en 2015, la société russe a connu une augmentation de 12 % de ce volume de vente, sur l’exercice 2016. De quoi bien pousser à investir en 2017 !

Cette montée en puissance de Gazprom a été notamment favorisée par l’augmentation de la demande en gaz de l’UE-28 d’environ 6 %. Ainsi, selon les chiffres fournis par Eurogas, cela devrait signifier une augmentation d’environ un tiers de la part du gaz russe dans la consommation européenne.

D’un autre côté, la récente signature de deux protocoles d’accord entre la Russie et l’Iran, dans le cadre de l’exploitation de sept vastes champs pétroliers iraniens, vient davantage conforter Gazprom dans sa position de géant mondial de la fourniture de gaz.